Guide audio

 

Parmi tous les édifices que l’on trouve dans la rue Botica (des apothicaires), la Casa del Ajimez est la plus singulière. Sa façade de briques apparentes ornées d’arabesques sgraffitées dans le mortier, ainsi que sa belle fenêtre composée de deux arcs polylobés et recouverte de carreaux de céramique sont tout à fait remarquables. Il s’agit d’une demeure mudéjar du XVè siècle où sont conservés des ustensiles, des bocaux et des boîtes contenant des produits pharmaceutiques prêts à  être mélangés à l’aide d’un mortier, d’un alambique ou d’une fiole, afin d’obtenir remèdes et composés soulageant les maux. Le premier apothicaire ayant réalisé ces mélanges, Juan Vázquez Durán, est mentionné dans des textes datés de 1566. Francisco Durán, qui lui succèdera quelques années plus tard, sera le dernier propriétaire de la maison à exercer la profession.Étant particulièrement dégradée, la maison sera restaurée et transformée en centre d’accueil touristique durant la dernière décennie du XXè.

 

Compartir esto
X